Le syndrome NBA

NBA

Le système français forme d’excellents ingénieurs… qui constituent le premier bataillon des développeurs à San Francisco à l’instar des basketteurs qui se retrouvent à disputer le championnat américain!

 

C’est le constat de Stéphane Distinguin, Président de Fabernovel : “Pour les start-up, le soleil se lève à l’Ouest et le soft power est manifeste : les meilleurs doivent se confronter à la compétition de la Silicon Valley car les méthodes, les expressions, les références… les champions sont là-bas. Trop rarement ailleurs. D’ailleurs, nos plus belles histoires y passent forcément à un moment ou un autre : Business Objects ou Criteo, bien sûr, et même le fondateur de BlaBlaCar formé à Stanford. Et si l’on considère que ce qui vaut pour les entrepreneurs se réplique pour leurs entreprises, le problème prend une échelle inquiétante”. Est-ce une fatalité ?

 

Lire l’article

Posté dans Actualités | Taggé | Laisser un commentaire

Conference MIX-IT Lyon

 

 

logo-mixit Rendez-vous les 16 et 17 avril à l’Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon

 

Mix-it est un événement lyonnais accessible à tous, avec des conférences et des ateliers pratiques sur l’agilité, l’écosystème Java et les innovations.

 

Au programme, une variété de sujets d’actualité présentés par des orateurs de renommée nationale et internationale :

 

- technologies Web

- frameworks de développement

- méthodes agiles

- lean startup

- devops et design (UX, architecture, service design)

 

500 places disponibles par jour. Ouverture de la billetterie très prochainement.

 

L’équipe Mix-it

Agnès, Cédric, Cyril, Guillaume, Grégory, Mathieu, Nicolas, Philippe & Sébastien

Posté dans Actualités | Taggé , , , , | 1 Commentaire

Techdays 2015 : quel développeur serez-vous demain ?

 

DSC_0562 Cette table ronde composée de Sébastien Dhérines (Supinfo), Stéphane Priolet (CDiscount), Carine Legras (Microsoft) et Daniel Cohen-Zardi (Fier d’être développeur et SoftFluent) avait pour objectif de donner un coup de projecteur sur les enjeux de carrière des développeurs et l’évolution de leurs compétences pour assurer leur employabilité.

Quelles prévisions de recrutement à horizon 2 ans/5 ans ?
Quels sont les besoins des entreprises ?
Quelles sont les compétences requises ?
Quel est l’impact du Cloud? Quel est l’enjeu de la mobilité?

 

Le débat tourne malheureusement toujours autour du même constat : les jeunes développeurs sont préemptés par de grandes sociétés de services alors que les éditeurs de logiciels et les entreprises numériques “pure player web” ont des besoins croissants et peinent à trouver les bons développeurs.

Tous les métiers sont touchés par l’évolution vers le numérique et les opportunités dans des entreprises innovantes sont croissantes. Les développeurs curieux, capables de s’aligner sur un besoin (marché ou client) avec des qualités de collaboration et ouverts ont un bel avenir devant eux.

Les initiatives évoluent dans ce sens, de nombreux événements communautaires et espaces d’échanges existent,  le succès de nos événements et cette salle comble démontrent une vraie attente des développeurs.

fier-detre-dev-techdays-2015

Posté dans Actualités, Un métier d'avenir | Taggé , , | Laisser un commentaire

Les vœux 2015 de l’association « Fier d’être développeur »

L’association « Fier d’être développeur » a désormais déjà 2 ans d’existence, 3 si on inclut l’année d’incubation au cours de laquelle l’idée a été lancée et l’association s’est montée juridiquement. C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui des vœux sous forme de bilan et d’une feuille de route pour le futur.

L’idée initiale avait germé dans l’esprit d’Eric Vernié, un développeur passionné par son métier, puis avait été discutée par un petit groupe de développeurs expérimentés aux parcours différents, mais partageant la même idée, afin de donner corps au mouvement.

Les développeurs font un des plus beaux métiers du monde, ce métier est au centre de la transformation de pratiquement toutes les activités humaines, il est reconnu comme tel dans les pays anglo-saxons, et pourtant il est encore souvent associé à une image négative de « choix par défaut », dans notre culture latine hiérarchique qui tend à encenser les chefs et ceux qui vendent, plutôt que les experts qui font.

 

C’est ce que nous voulons changer !

 

Plus que jamais, notre vision et la mission qui en découle, établies alors avec les membres fondateurs, restent d’actualité, même si nous sommes heureux que plusieurs points soient en progrès depuis 2012. Le battage médiatique autour de l’école 42, la mise en avant de plusieurs jeunes pousses innovantes, les progrès sur l’enseignement du code à l’école sont autant de signes que les choses ne sont pas figées.

Pour autant, nous sommes convaincus qu’il s’agit d’un chantier de longue haleine, et que nous avons encore beaucoup de chemin.

Il est donc bon après deux ans d’activité effective de tirer un premier bilan des efforts de notre association, voir ce qui marche, ce qui ne marche pas, et ce que nous pouvons envisager. La période de nouvelle année et des résolutions qui s’ensuivent est parfaite pour dessiner notre feuille de route des 2 à 3 prochaines années.

 

Ce qui marche :

  1. Le message porté par notre vision est clair, favorablement reçu, et fédère des développeurs et développeuses issus de tous les horizons.
  2. De plus, il permet de casser les clivages entre développeur évoluant sur secteurs ou types d’entreprise différents et de dépasser les chapelles technologiques. Nous avons réussi sur ce point et c’est un élément fondamental qui est au cœur des choix de notre association.
  3. L’attente des développeurs est forte et alignée avec ce message. Nombreux sont ceux qui ont rapidement apporté leur soutien. Nous voyons aussi un suivi et un relais fort au travers des réseaux sociaux.
  4. De nombreuses sociétés de renom ont apporté leur soutien à l’association, par exemple Embarcadero, IBM, Microsoft, PC Soft ou encore Salesforce (liste complète ici).
  5. Nous avons noué des partenariats ou collaboré avec différentes associations ou écoles, par ordre chronologique, le Munci, PME Finance, l’Epita/Epitech, l’ESGI, Devoxx France, le Meilleur dev de France, l’école 42, les Duchess et la DevFest de Nantes.
  6. Les événements faisant intervenir des « role model », à savoir des développeurs s’étant illustrés et ayant eu un succès, sont appréciés et constituent un double levier de motivation pour les jeunes développeurs et de communication pour l’association.
  7. Le principe d’intervention dans les écoles, notamment en tant qu’ancien, avec une présentation synthétisée fonctionne, et est bien reçu par nombre d’entre elles.
  8. L’animation éditoriale de premier niveau fonctionne et le contenu est suivi.
  9. Enfin, ce qui n’est pas si négligeable même si ce n’est qu’un moyen, l’association s’est constitué un fonds de roulement qui lui permet de s’inscrire durablement dans le paysage.

 

FDD_2015

 

Ce qui ne marche pas ou pas encore :

  1. L’approche d’association à cotisation annuelle ne semble pas satisfaisante. Elle génère une attente forte des membres, que nous ne sommes pas en mesure de remplir faute d’une échelle suffisante (il faudrait au moins 10 000 membres pour pouvoir soutenir une association avec des employés permanents et nous ne sommes qu’à quelques centaines). Nous nous orientons désormais vers une cotisation unique sans limitation de durée et espérons aussi que cela incitera plus de développeurs à nous rejoindre.
  2. De manière similaire, mais moins problématique, les parrains sont avant tout moteurs pour financer les évènements. Du coup, il est probable que nous évoluions vers un parrainage par évènement. Cela reste moins tranché sur le long terme cependant, car une communication régulière sur les canaux de l’association intéresse aussi les parrains. Mais rien ne nous oblige à aligner cela sur un parrainage financier.
  3. Nous manquons de membres proactifs pour animer l’association. Les membres fondateurs ont évolué pour certains dans des postes ou fonctions qui leur laissent très peu de temps, certains sont partis à l’étranger. Il faut que nous arrivions mieux à capitaliser sur tous les membres pour faire vivre l’association.
  4. Conséquence du point précédent, nos modes d’action ne sont pas assez clairs. Nous avons fourmillé d’idées, et du coup, avons parfois imaginé plein de choses, mais n’en avons pas accompli suffisamment, ou les avons accomplis de manière trop limitée. Par exemple, les présentations dans les écoles fonctionnent, nous devons équiper nos membres de supports de communication pour que beaucoup puissent les jouer eux-mêmes.
  5. De manière plus spécifique, notre activité en régions est trop faible. Nous avons soutenu quelques évènements au cas par cas, mais il nous faut construire une vraie approche orientée-actions avec des relais locaux sur le terrain, notamment en nous associant avec les évènements déjà en place dans les différentes régions. À Nantes, nous avons un volontaire déjà actif qui nous a perrmis de nous associer avec la DevFest et avec qui nous allons travailler sur le sujet dans la durée.
  6. Nos outils Internet sont améliorables. Par prudence, nous avions investi de manière modérée sur un blog WordPress enrichi de développements complémentaires léger et d’une intégration Ecwid pour le E-Commerce. L’ajout de forums s’est avéré laborieux et l’administration reste complexe. Nous envisageons de réinvestir sur ce point pour apporter de vrais services communautaires aux membres.

 

Nous pouvons résumer tout cela en concluant que notre association est claire sur son positionnement et sa mission, qu’elle a construit un mouvement qui est bien orienté et qu’elle peut compter sur de nombreux soutiens.

Cependant, son mode d’action régulier n’est pas encore suffisamment clair et organisé, notamment pour permettre aux membres de la porter. Nous avons testé différents types d’actions et savons désormais ce qui peut fonctionner ou non.

Notre objectif pour les années 2015 et 2016 est d’ajuster notre plan d’action afin de systématiser les opérations qui fonctionnent et normaliser notre fonctionnement, tout en recrutant de nouveaux membres, avant de passer à l’âge adulte pour les années 2017 et au-delà.

Nous allons donc travailler les points d’amélioration et comptons sur vous, développeurs, pour rejoindre le mouvement si ce n’est encore fait, et nous aider à le porter si vous avez adhéré.

 

Vos serviteurs, qui vous remercient pour votre confiance et votre patience,

 

Bonne année 11111011111, une année palindromique en binaire, ce n’est pas si souvent Sourire

 

Daniel, Eric et Sylvain, du bureau « fier d’être développeur »

Posté dans Uncategorized | Taggé , , , , , , | 1 Commentaire

Barack OBAMA : 1er Président à ecrire un programme informatique

 

Barack En écrivant ce programme, Barack Obama envoie un message : tout le monde devrait apprendre à coder ! ‘Apprendre ces compétences n’est pas juste important pour votre futur, c’est important pour l’avenir de votre pays !Evidemment, le programme était très simple mais comme le souligne Hadi Partovi, le co-fondateur de Code.org, une ONG dédié à l’éducation de l’informatique, c’est bien l’objectif de la manoeuvre ‘Personne ne commence en créant un jeu compliqué’.
 
Développeurs, développeuses, l’avenir est entre vos mains.
Posté dans Actualités | Taggé , , , | Laisser un commentaire

IBM Bluemix Paris meetup, les femmes à l’honneur !

 

Bluemix Girls' Night

Rendez-vous le 17 décembre prochain à partir de 18h00 à l’ISEP Paris au Meetup animé par les femmes, pour les femmes ! Les hommes sont les bienvenus aussi.

 

Agenda

  • Introduction : la révolution digitale est en marche. Pourquoi le Cloud en est-il le moteur ?
  • Qu’est-ce que IBM Bluemix ? introduction à Bluemix et développement live d’une application de Chat
  • Présentation de l’écosystème Watson et démos services Watson et retour d’expérience de la startup DreamFace
  • Témoignages : la carrière des femmes chez IBM

 

bouton_inscrire

Posté dans Actualités | Taggé , , , | Laisser un commentaire

Apprendre en s’amusant

Donner du sens et de l’intérêt à l’apprentissage avec un aspect ludique, c’est tout l’objet de l’enseignement du code à l’école dès le plus jeune âge.

 
A l’image de l’Angleterre et des Etats-Unis, les initiatives commencent à se multiplier en France et ce n’est pas pour nous déplaire.
 
Axel Lemaire, la secrétaire d’Etat chargée du numérique a annoncé qu’elle souhaitait sensibiliser tous les écoliers français au numérique dès leur plus jeune âge et a insisté sur le fait qu’elle soutiendrait l’ensemble des initiatives associatives d’apprentissage du code en dehors des horaires académiques.
 
Laurence Bricteux est intervenu à la [Frenchweb Tour Lyon] pour parler des Ateliers-goûters du code qu’elle a mis en place depuis mars 2014 à Marseille. En s’appuyant sur des outils comme Scratch ou les page de code.org, l’idée est de permettre aux enfants d’acquérir progressivement des compétences de code tout en s’amusant.
 
Pour en savoir plus, découvrez son interview :
 

 

Saluons au passage une développeuse active de notre association en la personne d’Aline Paponaud également très impliquée dans cette action comme en témoigne son intervention à la FDD Night.

Posté dans Actualités | Taggé , , , | Laisser un commentaire

Vous avez dit une Barbie développeuse ?

Vous avez bien lu, une Barbie Développeuse a été mise en scène, elle a fait son apparition dans un livre pour enfant récemment. The Verge notamment en a parlé : voir l’ article sur le sujet.
 
Une bonne idée de plus pour inciter les enfants voir les petites filles à s’intéresser aux métiers de l’informatique. Cependant, dans ce livre, Barbie doit créer un jeu vidéo, elle fait donc appel à deux supers beaux développeurs pour le code parce qu’elle n’y connait rien (cliché ? bien sûr que non !). Ensuite, malheureusement, Barbie attrape un virus sur son ordinateur, elle doit donc une fois de plus demander de l’aide à un développeur pour résoudre ce problème (encore un cliché ? bien sûr que non !). Vous l’aurez compris, le livre est bourré de clichés sexistes, d’ailleurs Pamela Ribon a relevé l’ensemble des inepties dans cet article.
 
Le plus drôle dans cette histoire est le fait qu’une étudiante Doctorante en informatique d’Atlanta, Casley Fiesler a réécrit le livre avec sa coloc d’une toute autre façon. En effet, Barbie est ici une pro de l’informatique, elle remet à sa place tous ceux qui mettent en doute ses capacités.
 

barbieremix9

 
Suite à cette parodie, une dénommée Kathleen Tuite à lancé un générateur permettant de remixer l’histoire. Les internautes sont ensuite invités à poster leurs créations sur Twitter sous le hashtag #FeministHackerBarbie
 

— Lia Ionita (@liaionita1) 20 Novembre 2014
 

Du coup, Fier d’être développeur s’y est mis aussi et ça donne ça :  #Humour
 

Barbie-remix-FDD

 

Barbie-remix-fdd  
Posté dans Actualités | Taggé , , , , | 1 Commentaire

La FDD Night 2014 en 2 minutes

Le Mardi 7 octobre dernier avait lieu la FDD Night à l’Ecole 42, l’événement annuel 2014 de l’association Fier d’être Développeur.
 
Plusieurs temps forts ont eu lieu :
- une table ronde autour des évolutions du métier de développeur à l’heure du cloud.
- une session d’actualité technique avec une démonstration alliant différentes technologies
- une présentation des dernières actualités sur l’enseignement du code à l’école et de l’association Duchess France
 
Voici l’événement en 2 minutes !
 

 
Les autres vidéos sont ici :
 
FDD NIGHT : Retour sur la table ronde
FDD NIGHT : Retour sur la session d’actualité technologique
FDD NIGHT : Le code à l’école et la présentation de « duchess france »

Posté dans Actualités | Taggé , , , , , | Laisser un commentaire

FDD Night : Le code à l’école et la présentation de « Duchess France »

Mardi 7 octobre avait lieu la FDD Night, l’événement réunissant les membres de l’association ‘Fier d’être développeur’.

 

Après la table ronde autour des évolutions du métier de développeur à l’heure du Cloud, puis une session d’actualité technique avec une démonstration alliant différentes technologies de nos partenaires, Aline Paponaud nous a présenté les dernières actualités sur l’enseignement du code à l’école. Les présentations de cette soirée se sont achevées après celle de l’association Duchess France réalisée par Amira Lakhal.

 

Découvrez ou redécouvrez Le code à l’école et la présentation de « Duchess France » en image:

 

Posté dans Actualités | Taggé , , , , , | Laisser un commentaire