Notre vision

Le mouvement « Fier d’être développeur » est un mouvement associatif lancé à l’initiative de profils expérimentés du développement.

Les objectifs de ce mouvement sont les suivants :

  1. Promouvoir le métier de développeur de logiciels,
  2. Expliquer la valeur de ce métier alliant rigueur scientifique et force de créativité,
  3. Communiquer la noblesse du choix de faire carrière en tant que développeur,
  4. Valoriser l’impact de l’expérience sur l’équation économique des développements logiciels,
  5. Encourager le respect mutuel entre les développeurs indépendamment des plates-formes et technologies utilisées.

FierDetreDev    FierDetreDevtexte

Les membres fondateurs sont :

87 Réponses à Notre vision

  1. Jean-Claude Rivière a dit:

    Une belle initiative, bravo ! Et article intéressant, qui n’a pas manqué de me rappeler certaines sociétés où il y a chez les salariés plus de « chefs de projet » que de « développeurs » (ce qui a quand même l’avantage de permettre aux indépendants de travailler, puisqu’il sont les seuls à se prévaloir de mettre les mains dansle cambouis :-) )

  2. Mathieu Richardoz a dit:

    Belle initiative.

    Petit bémol : et les développeuses alors ?

  3. Seb a dit:

    Belle initiative !

  4. Merci pour ces encouragements, effectivement, il manque clairement une développeuse dans cette liste. Nous en accueillerions avec plaisir !

  5. Pascal Belaud a dit:

    Superbe ! J’en suis !

  6. JPB a dit:

    Super initiative.
    C’est une thèse que je soutient depuis longtemps. A 45 balais je me présente toujours comme un développeur … en France cela donne juste l’impression de présenter un énorme ‘L’ sur le front.

  7. Arnaud Weil a dit:

    Bravo pour cette initiative! Je partage votre constat dont je parle souvent avec les interlocuteurs que je croise. Pour ma part, j’approche la quarantaine et je fais encore (entre-autres) du développement. J’ai commencé l’ascension hiérarchique il y a 10 ans en étant chef de projet international, parce qu’il fallait être chef aux yeux de tout le monde. Et puis je me suis rendu compte que ce que j’adore c’est la technique et l’humain, sûrement pas le pouvoir hiérarchique. Et depuis je m’éclate.

    Alors oui, je confirme votre propos: on peut être développeur, avoir 40 ans, et prendre son pied tous les jours. Même en France.

  8. NGUYEN Christophe a dit:

    Très belle initiaitve, ça tombe bien, j’en recherche désespérément des développeurs web et motivé :D

  9. Achref a dit:

    Belle initiative Bravoo :)

  10. Bonjour,

    Effectivement, comme je le mettais sur twitter, initiative intéressante.
    Le problème c’est que ce n’est pas la 1ère et qu’il y a une communauté beaucoup plus large qui se constitue autour du mouvement du Software craftsmanship

    Etant donné que les objectifs sont similaires (quoique derrière le craftsmanship, il y a aussi l’idée d’améliorer sa façon de coder au contact des autres, et de tendre vers le ‘clean code’), cela me semble dommage de créer des initiatives parallèles.

    L’intérêt serait peut être de s’associer au mouvement existant et de l’enrichir des quelques valeurs complémentaires

  11. Tazzz a dit:

    Excellente initiative !
    Je me suis toujours posé la question : que ferait un bon chef de projet sans bons développeurs puisqu’ils deviennent tous chef de projet ?

  12. Guillaume Pugnet a dit:

    Belle initiative ! Vous pouvez me compter parmi vous !
    J’espère que vous pourrez prochainement nous en dire plus sur le fonctionnement de l’association, inscriptions, projets, actions à venir !

  13. Favier Damien a dit:

    Quelle belle initiative !
    Etant « jeune » développeur dans le milieu pro (8 ans, plus de 15 ans dans la vie courante), étant passé par les sites web, un peu de jeu vidéo, mais surtout les applis métier industrielle, je ne peux que ressentir de la joie à la lecture d’un tel article.
    Pour ma part je préfère bien plus être un développeur jouant le rôle d’architecte / chef de projet au moment voulu que l’inverse. Quel gain de productivité, quel gain de valorisation avec le client (mais parfois pas compris par tous…), mais surtout quel gain pour le logiciel : bien construit, répondant plus au besoin, évolutif…tant de critères qui, lorsque je vois de grosse SS2I (et sans les dénigrer), me semble que de la poudre aux yeux.
    …mais comme vous le dites, ça restera toujours difficile de faire comprendre cela à un acheteur, la réalité « des coûts entre 1 à 10 générés par la prise d’une option ou d’une autre », ou par la demande à tel tiers ou à tels autres…sans jamais (vouloir ?!) voir sur le long terme….

    (PS : site Web en lien sur les sculptures sur bois…pour le plaisir des yeux si vous le souhaitez ; pas le site web, les sculptures bien sur ;) )

  14. Sébastien Perrotte a dit:

    Un seul mot….MERCI! Merci de mettre enfin en avant cette aberration qui voudrait que la seule voie d’évolution pour un développeur soit de devenir expert Excel, Word, MS Office etc…Oui à l’expertise technique et à sa plus grande reconnaissance!

  15. jjrdk a dit:

    Je pense que c’est une réalisation très en retard en France. Tant que les entreprises ne paieront pas pour les développeurs expérimentés, vous les obligez à se déplacer à l’étranger ou à devenir des chef de projet. Je peux gagner deux fois plus à l’étranger que je ne pourrais jamais gagner en France, car en France sur les gestionnaires de projets sont présumés ajouter de la valeur.

  16. badprocess a dit:

    J’adhère totalement, en tant que développeur wep/app expérimenté passionné, je commence à être « regardé de travers » car, la trentaine passé, je ne songe pas DU TOUT à devenir chef de projet (qui est un autre métier à mon sens). Ce qui me plait, c’est le code, unqiuement le code: trouver la « bonne » méthode, optimiser les performances, refactoriser,…

    Le « manifest du programmeur » (aka « Dégage sale programmeur ! » http://codingly.com/2008/12/29/degage-sale-programmeur/ ) maintenant bien connu et parfaitement « formalisé » dans cette association, reflète malheureusement la réalité.

    En bref, merci pour cette initiative, il me reste une seule chose à dire : Où est-ce qu’on signe ? (et où puis-je me payer un de ces fabuleux t-shirt vu à la plénière de la TechDays’12 :) )

  17. @Jérôme:

    Le mouvement du « software craftsmanship » a pour objectif d’élever le niveau du développement logiciel au niveau international. C’est un mouvement qu’on peut tout à fait référencer et promouvoir dans le cadre de l’initiative fier d’être développeur, c’est assez aligné. Une des actions concrète pourra être d’inciter des personnes à signer le manifeste en question.

    Cependant, le mouvement « Fier d’être développeur » ne me semble pas redondant, dans le sens où les objectifs sont un peu différents et focalisés sur un problème spécifique à la France de non-valorisation de l’expérience de ce métier.

    Daniel COHEN-ZARDI

  18. Alex Danvy a dit:

    Le temps passe vite et la passion reste : Cela fait plus de 20 ans en effet :-)
    Mais où est donc passé mon Oric Atmos ?

  19. Ellène a dit:

    Très belle initiative ! Voilà un message qui donne beaucoup d’espoir au métier de développeur(se).

    • Oui, on veut des développeuses aussi, les filles sont souvent trop modestes par rapport aux garçons !

      Il faut que vous soyez vocales dans la communauté et que vous proclamiez haut et fort votre fierté d’être développeuse. :)

      Daniel

  20. Martine Viltard a dit:

    Belle initiative. Je m’inscrirai volontiers dès que cela sera possible.

  21. Bonjour,

    Merci pour cette belle initiative.
    Je regrette cet état de fait en France depuis longtemps.

    Par le passé, je me suis orienté vers un poste de chef de projet en voyant le dénigrement envers les équipes de développements … et j’en suis revenu. Désolé j’aime coder, j’aime la technique et j’aime le partager ! Pourquoi devrais-je en avoir honte ?

    Pourquoi l’expérience en tant que développeur ne devrait pas être récompensée à sa juste valeur comme dans d’autres métiers ?

    La juste reconnaissance du métier de développeur permettra de résoudre le déficit d’intérêt pour cette formation et permettra de résoudre très certainement le problème de recrutement tant décrié par certains.

    Bref … Merci encore et j’espère pouvoir adhérer et contribuer d’une façon ou d’une autre à cette association.

    Sylvain Jalowoï

  22. Laurent a dit:

    Je veux un tee-shirt. Non, deux.

  23. J’en suis fière d’être développeuse!

  24. Martial Bret a dit:

    Bonjour,

    Je salue votre initiative, et suis d’accord avec le fond de votre article. Trop de personnes en effet, autour de la trentaine, puis la quarantaine (c’est mon cas) n’osent pas garder un pied dans le développement (ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas en garder aussi un dans la conduite de projet si on le souhaite), qui constitue selon moi une activité aux richesses multiples.

  25. slywook a dit:

    Bravo et bravo et encore bravo.
    Notre société en globale, nous oblige presque à faire de la gestion de projet, pilotage, direction de projet pour pouvoir vivre bien et profiter des efforts d’études accomplies.
    Mais le management ne croit que le management et la ressource (les dev) ne sont que les matières premières des productions informatiques.

    Pourvu que cela change et il y aurait peut être moins de piratage, et moins de critique de sociétés.

  26. Ouarzy a dit:

    Félicitations!

    Juste félicitation.
    Une analyse tellement vrai, quand on voit le mépris d’un recruteur SSII à qui on explique qu’on ne souhaite pas évoluer vers de la gestion de projet, mais qu’on veut devenir trés pointu techniquement…

    Je me joins avec grand plaisir à ce mouvement, et d’ailleurs, où peut-on acheté vos super T-Shirt? :)

  27. Bravo,

    j’espère que ce mouvement déclenchera des changements de mentalités en France, si ce n’est au niveau des managers au moins pour les développeurs dont je suis fier d’appartenir !

  28. Bonjour,

    Je ne suis pas développeuse mais je connais plusieurs développeurs et développeuses, travaillant dans une société qui édite un logiciel open source. Je leur ai partagé le lien et je suis sûre qu’ils viendront faire un petit tour sur votre site. :)

    J’ai une boutique en ligne de t-shirts et peut-être souhaitez-vous un peu d’aide pour faire imprimer les t-shirts « Fier d’être développeur » ? Je peux aussi vous mettre à disposition ma vitrine pour les mettre à disposition des développeurs intéressés.

    N’hésitez pas à me contacter.

    Bonne journée.

    • Merci Emilie de ta proposition, nous regarderons ces options sachant néanmoins que je n’ai pas suivi directement l’aspect production des « tee-shirts », je crois qu’il y a déjà des gens qui se sont investis là-dessus.

      Daniel

  29. Merci !

    J’ai effectivement 41 ans et je suis développeur non pas par obligation mais par passion.
    Indépendant, j’enseigne l’utilisation de Visual Studio et de Team Foundation Server…aux développeurs

    Enfin une reconnaissance de ceux qui FONT le logiciel….

    Benoist LUGNIER
    lugnier@acuisoft.com

  30. Bravo les gars, ca me fait bien plaisir de voir ce mouvement.

    Suite aux techdays, je rejoins la bataille, car il est vrai que les développeurs sont toujours considérés comme le premier échelon de la hiérarchie en entreprise.
    L’exemple typique de l’université où on nous dit: « Bravo, vous avez acquis les compétences de programmeur. Mais bon… vous allez pas faire ça toute votre vie alors on va vous donner des cours de gestion de projet, parce que vous le valez bien… »

  31. Pingback: Outils, services, sites à (re)découvrir 2012 S06 | La Mare du Gof

  32. acinace a dit:

    Développeur depuis plus de 20 ans… et je veux le T-Shirt ! merci

  33. Dev depuis « seulement » 6 ans, et déjà beaucoup d’interrogations autour de moi… « Tu veux faire quoi après développeur ? Chef de projet ? Consultant fonctionnel ? »

    Et tout autant d’incompréhensions lorsque je réponds « Je me fous d’après, j’aime mon métier. J’aime coder, trouver des solutions, créer. »

    Merci pour cette initiative qui permettra peut-être à certains de comprendre qu’être dev, ce n’est pas forcément juste un gagne-pain, mais un état d’esprit, un besoin de cambouis, et une putain d’envie de créer !

  34. dqs a dit:

    Il est où le bouton « like » ? :)

  35. Séverine a dit:

    Génial, Développeuse SQL je commençais a en avoir mare d’être perçu comme un plombier qui n’a pas de valeur ajouter , du genre Peach en salopette !!! Le t-shirt il existe en version féminin ?

  36. Et oui fier d’être dev !! Voici un slogan qui remonte le morale d’une développeuse SQL qui en a mare d’être prise pour un ‘plombier’ sans valeur ajouter . Le T-Shirt existe-t-il en version féminin ?

  37. ygrenzinger a dit:

    Bonjour,

    J’aimerais savoir qui dans la liste des membres fondateurs a comme principal voir unique objectif la production de code.

    Je ne connais pas le CV de tous mais tous ceux dont j’ai parcouru le profil sur LinkedIn n’ont pas gardé le titre de développeur (mais je vois évangeliste, Directeur, CTO …)

    Faudrait-il ne plus coder pour apprécier le métier de développeur ?

    Bien sur je suis le premier à être d’accord sur le fond mais j’ai le même regret qu’à la fin du Paris JUG sur le métier de développeur que ce soit pas des personnes qui codent l’ensemble de la journée qui viennent nous prouver qu’ils sont fier d’être développeur :)

    • Bonjour Yannick,

      Enfin un commentaire un peu polémique !
      C’est vrai qu’au vu de l’enthousiasme unanime, cela me manquait un peu. ;)

      Je me propose d’y répondre en en faisant un post de blog que tout le monde puisse bien voir, car le sujet le mérite.

      Daniel COHEN-ZARDI

      • ygrenzinger a dit:

        Quoi je viens gâcher l’euphorie du moment ? ;)

        Merci pour votre réponse. J’avoue je connais quelques personnes dans cette liste notamment les fondateurs de Zenika. Je connais leur passion et même leur dévouement à la cause.
        Cependant, à 30 ans et de nombreuses missions derrière moi, je connais trop de différences entre le discours et la réalité du terrain.

        Les business modèles actuels (je pense à celui de la SSII par exemple) laissent peu de place à l’amélioration de notre métier de développeur.

        La vrai question maintenant est comment changer les choses ?
        Pour moi le problème n’est pas d’être fier d’être développeur (je le suis et c’est un métier qui le mérite) mais de changer l’organisation des entreprises, sortir du taylorisme, créer des réseaux de créations de valeur où chaque individu (support, designer, développeur, ops et même manager) a son importance et est reconnu en tant que tel.
        L’événement nommé « Stoos network gathering » dont je parle sur mon blog http://ygrenzinger.blogspot.com/ est en ce sens extrêmement intéressant.

        En tout cas, si l’association se lance, je serais prêt à m’y joindre et en parler directement :)

  38. Remi THOMAS a dit:

    Quand tu tombes dans la marmite à l’age de 10 ans, que tes lectures sont hebdogiciel, des bouquins en anglais sur l’assembleur 6505 ou Turbo Pascal et que la passion est toujours présente à 43, alors oui tu peux crier haut et fort que tu es fiers d’être développeur, à condition de ne pas devoir expliquer à ta famille le métier que tu fais!
    Le seul moyen d’exprimer pleinement sa passion est-il de devenir indépendant? Pas forcement mais cela permet de développer comme on aime.

  39. Djasy a dit:

    Bonjour
    C’est une très bonne idée et je l’appuie totalement à 100%.
    Au fondateurs est-ce qu’il y’aurait moyen de faire un extension du groupe,du genre une communauté qui évolue dans la même logique que vous, mais qui vous représente ailleurs; par exemple chez nous en Afrique(en R.D.C), je veux que ce mouvement naissent aussi chez nous pour encourager les métiers de développeurs, ici très minime sur un grand pays comme celui-ci…!!!! car il y’a vraiment manque des choses pareils

    • Sur ce sujet, nous n’y travaillerons pas proactivement car nous voulons insister sur le problème spécifique à la France.

      Mais évidemment, si d’autres pays francophones ont le même souci, rien n’interdit aux personnes de ces pays de créer une initiative similaire et de partager nos expériences.

      Daniel

  40. So !T (@s0it) a dit:

    Merci pour l’initiative !!
    Aujourd’hui les recruteurs ne comprennent pas nos décisions de rester proches du code
    Et même lors de discussion les collègues c’est souvent dévalorisant

    Sonia Fière d’être développeuse

  41. J’attends le CV :)… et je suis sûr que mes confrères sont preneurs aussi !

    Par ailleurs, j’ai réalisé l’absence de filles dans la liste le jour du lancement des TechDays lors que Stéphanie Hertrich est montée sur scène.

    Mais force est de constater que j’ai les plus grandes difficultés à identifier une fille répondant aux critères que je m’étais fixés : expérience de 20 ans dans le métier du développement, appartenance à une société connue et/ou expertise très forte reconnue, légitimité évidente et engagement passionné.

    Il y avait bien un ex-présentatrice des DevDays (oui c’était le nom dans le temps, avant que Microsoft ne dilue avec les IT Pros), mais je ne sais pas ce qu’elle est devenue, je crois qu’elle est en Suisse.

    Enfin, il y aurait pu avoir Maud, l’associée féminine de SoftFluent, mais bon, il me semblait indispensable que Simon se joigne et il n’était pas question de « truster » l’association au niveau d’une seule société.

    Daniel

  42. Arnaud a dit:

    Je vous soutiens à 200% !

    J’ai 40 ans, quand on exprime l’idée saugrenue que le Taux Journalier Moyen ne fait pas tout et que l’expérience compte, on n’est compris que du bas de l’échelle hiérarchique :)

  43. somowp a dit:

    Ce4uSM ffkqfkndirva, [url=http://ifucmcutxuef.com/]ifucmcutxuef[/url], [link=http://tbxhardtdmua.com/]tbxhardtdmua[/link], http://tavcnjxtjdfk.com/

  44. Paul75 a dit:

    Une excellente initiative mais qui risque de faire doublon avec le MUNCI car je crois bien que les préoccupations sont les mêmes de part et d’autre ! Pourquoi ne pas fusionner ou travailler ensemble ? (Paul, développeur senior, adhérent MUNCI…)

    • Bonjour,

      Je découvre le MUNCI, dont la vocation semble être positionnée sur l’ensemble des métiers de l’informatique.

      Ce n’est pas tout à fait un double emploi à mon sens mais il y a certainement matière à un travail commun, notamment pour dénoncer la tendance du moins disant social qui aboutit à la situation d’aujourd’hui en ce qui concerne les seniors, alors que le besoin d’expérience est plus criant que jamais.

      Daniel

    • Bonjour,
      Je ne suis pas du tout d’accord avec le double emploi.
      MUNCI semble travailler sur l’ensemble des secteurs d’activités de l’informatique et en particulier des SSII.
      J’ai chercher des informations sur les développeurs et je n’ai rien trouvé.

  45. Concernant ce site, je suis un peu déçu du manque d’activité.
    N’est-ce qu’un feu de paille pour un effet pendant une conférence MS ou bien un mouvement de fond souhaité par MS ?
    Personnellement, je penche pour le mouvement de fond. « Fier d’être développeur » est tout de même le titre de « Programmez » numéro 150.
    Pourquoi ne pas alimenter ce blog, en faire un site de référence pour tous les développeurs ?
    Je suis spécialiste TFS et je suis prêt pour écrire des tas d’articles…

    • Bonjour Benoist,

      Les membres fondateurs se réunissent dans 2 semaines (chez IBM/ILOG) pour officialiser la création de l’association et décider du mode d’animation.

      Le but est bien de créer un mouvement de fond.

      Et c’est pour cela qu’il ne faut pas s’inquiéter du calme relatif sachant que le mode opératoire est en cours de définition.

      En tout cas, nous notons ton volontariat pour contribuer !

      Daniel

  46. Kristof a dit:

    Je connais bien le Munci depuis longtemps et il est vrai que ca dépasse le seul cadre du métier de développeur, cependant il ne fait aucun doute que la plupart des adhérents du Munci sont des développeurs et chefs de projet (j’ai rencontré quasiment que çà dans leurs ateliers) pour la plupart en SSII, et que cette association est incontournable dès qu’il s’agit des métiers de l’informatique.

    Je pense en revanche qu’il y a (sans trop le dire…) un peu d’essoufflement du coté du Munci, aussi un travail en commun serait vraiment très profitable en faveur de notre métier car visiblement vous faites les mêmes analyses sur les seniors, l’expertise, les SSII (entre autres)…etc

  47. Etant développeuse depusi des années je vous rejoins dans cette belle initiative, le métier de développeur ne se résume pas à « pisser du code » mais c’est et ce doit etre un mélange de création, de minutie, de diagnostique et surtt de la passion ;-).

  48. Patricia Frei a dit:

    A vous tous, développeurs, développeuses
    Continuez, persévérez dans ce métier de développeur qui vous passionne.
    Je suis développeuse depuis 1974 …
    Et oui, elles existent … les développeuses…
    Et en plus, j’ai 61 ans, fière de mon âge, fière de développer encore et j’espère, encore de nombreuses années.
    Et je peux vous dire que le métier de développeur aide à rester jeune dans sa tête.
    Mes neurones n’ont jamais été si contents…
    Je suis freelance, je développe des serious games en AS3 (Adobe Flash ActionsScript 3).

    Au fil des années, j’ai appris l’importance d’apprendre, de progresser, d’être curieuse dans son métier.
    L’eau a coulé depuis mon premier programme écrit sur ruban perforé :-)

    Et surtout l’importance de produire du travail de qualité, bannir le code à l’arrache, prendre le temps de construire une architecte solide afin d’obtenir des résultats fiables, évolutifs.

    :-)))

    A très bientôt…

    Patricia

  49. Samy a dit:

    Étant étudiant dans ce domaine, je tient à dire que ce genre d’initiative ne fait que renforcer ma passion pour le développement !
    Bravo et merci.

  50. Bravo pour l’initiative, j’attends avec impatience la suite des événements. Signé : un passionné depuis 20 ans par le développement.

    PS : Es t-il possible d’utiliser les logos sur son blog pour promouvoir la « future » association ?

  51. Mickael a dit:

    Y a t-il des nouveautés? :)

  52. je suis dans la même expectative !!!
    J’ai fait une grosse promo du concept et du site et puis rien.
    Je passe un peu pour un naze.
    C’est bien de lancer des initiatives mais ne pas les suivre c’est pitoyable surtout de la part de Microsoft…

  53. Nitsan Seniak a dit:

    Merci de montrer autant d’intérêt!

    Certes les choses n’avancent pas à très grande vitesse (nous avons tous un « day job » :-) mais *elles avancent*!

    Ainsi l’assemblée générale constitutive de l’association a eu lieu le 22 mars. Nous avons élu le bureau et discuté des statuts, des activités et du financement. La prochaine étape est de déposer les statuts pour que l’association ait une existence légale, et de développer un site web pour qu’elle ait une vitrine et qu’on puisse y adhérer.

    Je tiens à préciser que les fondateurs agissent å titre personnel, et non pas au nom de leurs sociétés respectives. Donc si Microsoft est à remercier pour avoir offert un forum à l’association-en-devenir, elle n’est ni à féliciter pour sa création, ni à blâmer pour la lenteur de l’avancement.

    Restez syntonisés, et merci pour votre patience!

  54. François Aussudre a dit:

    Bonjour ‘fierdetredeveloppeur »,

    Je souhaite devenir membre de cette association qui je l’espère militera pour la création d’un « Ordre des developpeurs » et cela sans querelle entre « chapelles technologiques »

    Merci d’avance

  55. Bonjour et bravo pour votre initiative,
    Rester toujours émerveillé lorsqu’on après « 10 PRINT 1+1 », Tapez « RUN » et voir s’afficher « 2 »..! Ça reste du bonheur de chaque instant et il n’y a que le développeur qui vit ça.

  56. Florian SANTI a dit:

    Bonjour à tous,

    J’étais aux TechDays au mois de Février lorsque j’ai assité à une conférence avec Eric (Microsoft) qui a parlé de fierdetredeveloppeur.org.

    Je suis développeur depuis 20 ans maintenant et j’ai eu l’opportunité à plusieurs reprises de me diriger vers des postes orientés projet ou management mais à chaque fois j’ai refusé provoquant l’incompréhension de mes interlocuteurs…

    Je me reconnais vraiment dans ce genre d’association, car j’ai toujours autant de plaisir à tapper du code et voir vivre mes applications…je ressens toujours une certaine émotion lorsque je presse F5 et je vois le fruit de mon travail….

    C’est vrai que ce métier n’est absolument pas valorisé en France…et j’espère bien que cette association va faire changer les mentalités; en tous les cas je suis des votres et j’apporterais ma pierre à l’édifice en participant si vous le désirez à cette association.

    Petite question: comment on fait pour adérer ??? ou pour avoir un beau tee-shirt que portait Eric ???

    Florian

  57. Et voilà cotisation payé, en attente du T-Shirt! Vivement la prochaine rencontre fier d’être développeur sur Lyon!

    Emilien Pecoul

  58. Pingback: L’heure du développeur a sonné. A vous de jouer ! | Fier d'être développeur

  59. Laurent Blondon a dit:

    Bonjour,

    Très belle initiative que « Fier d’être développeur ».
    J’ai découverte votre existence en rédigeant un article sur la place des développeurs seniors http://www.ekito.fr/people/?p=51
    Je me suis permis de faire référence à votre association.

    Longue vie à vous

  60. Quentin THAI a dit:

    Excellente initiative que je soutiens totalement en devenant adhérent.
    Merci et longue vie à l’Association !

  61. Frédéric Steczycki a dit:

    Je ne suis donc pas seul !!!!!!!!!
    quel pied, merci les devlopp erf
    merci les develop
    merci les codeurs z’et codeuses !

    cotiz->state = state::sent;
    tshirt->state = state::iddle;

    etc… et zou !

  62. Bonne initiative. Ayant vécu (et travaillé comme programmeur) plus de dix ans aux Etats-Unis, j’ai pu constater le fossé qui sépare la France et les US à ce sujet.

    Plusieurs remarques, si je peux me permettre: un indépendant, qui travaille et développe seul, ne se présentera jamais (et ne sera pas reconnu, en France) comme chef de projet et architecte. Pourtant,c’est bien son métier, d’être à la fois architecte, chef de projet, et développeur. Pour moi (pour tout le mode ici, je crois), c’est bien ce qu’englobe le terme développeur. Il faut donc mettre l’accent dessus, par rapport à chef de projet.

    Si je peux me permettre une petite anecdote, au tout début de mon installation aux USA, je me suis mis en quête de me trouver un véhicule, sans lequel la vie n’est pas possible (au Texas). Je me souviendrais toujours de le manière dont le vendeur réagissait lorsque je répondais à la classique question « quel métier faites-vous? ». Je pense que les bras ne se seraient pas ouverts plus grands si j’avais été Chirurgien où Avocat! La réponse à la même question ici est reçue par un « ha, vous êtes dans les ordinateurs, alors? ». Un fossé, comme je le disais…

    Mais cela m’amène là où je voulais en venir: beaucoup plus qu’une simple question d’éducation et de « code à l’école » (avec lequel je ne pense pas être d’accord, mais c’est un autre sujet), il s’agit de société et de place dans la dite société. Aux US, un développeur est valorisé parce que tout le monde connait Bill Gates, Steve Job, où même Jeff Bezos, et sait que ce sont « des développeurs qui ont réussis ». En France, Bill Gates et Steve Job sont des milliardaires homme d’affaires et presque personne (même chez les développeurs) ne connait Jeff Bezos…

    Bref, c’est une bonne initiative, mais je ne suis pas sûr que la tendance puisse réellement être changée. N’importe, je suis un développeur de 62 ans, très fier de l’être…., je vais donc m’inscrire.

    Pour finir, 2 remarques sur le site: (1) Je n’ai pas vu de « contact », une forme pour prendre contact en dehors de laisser un commentaire « quelque part ». (2) En dehors du T-Shirt, qu’est-ce qui est lié au fait d’adhérer? Ce serait peut-être bien de le détailler?

    BGSoftFactory « Le » Blog.

  63. Lenny a dit:

    Bravo!! Super initiative ^^

  64. @Bernard Grosperrin : nous sommes au courant concernant l’absence de « Contact » ;-) Nous allons y remédier au plus vite.

    De plus, nous sommes en train de préparer un évènement pour la rentrée (Septembre) pour les adhérents.

  65. Marc a dit:

    A quand le MUG Fier d’être dev?? :D

  66. Bonjour,

    J’aurais souhaité avoir un Email de contact car j’ai différentes questions et besoin d’infos pour que ma société puisse devenir partenaire de l’association. Comment être contacté ?

  67. Thomas a dit:

    Bonjour,
    Tout comme d’autres sur cette page je souhaiterais entrer en contact avec vous.
    Contactez moi !

  68. Dergen a dit:

    Je suis fier d’être développeur et j’ai pas besoin d’hab eter à une quelconque pseudo assos pour l’affirmer.

    Encore des Gus qui sous couvert de bons sentiment vont faire du business, écœurant tout cela.

  69. Et hop,
    un nouveau membre, comme vous, TRÈS fier d’être développeur…
    Depuis 1980, sorte de geek à 16 ans mais qui a ouvert la voie de mon métier.
    Merci à vous de promouvoir ce corps de métier.

  70. Kevin SI a dit:

    Bonjour,
    Je me présente, je m’appelle Kevin SI et je suis un nouveau membre !
    A l’âge de 15ans j’ai découvert le monde du Web, et je suis actuellement en formation d’intégrateur/développeur Web (19 ans) !
    Je trouve que c’est une bonne initiative pour mon futur métier, et surtout, cela permettra à beaucoup de développeur de se rencontrer. Oui, car n’aillant aucune personne de mon entourage du métier, j’aimerais qu’un « ancien », me donne ses points de vue, ses expériences, qui m’aideront à devenir toujours meilleur dans ce domaine. j’ai soif de connaissance !!

    Je suis fier d’être un futur développeur Web !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>